Noël – enfin

Chez nous Noël c’est toute une organisation, je m’explique.

Nous sommes trois enfants + les enfants du compagnon de maman, nous sommes tous en couple et à deux sœurs on a 4 gosses plus ceux de nos compagnons (+4 enfants) : en gros ça fait beaucoup.
Ma tante, son compagnon et mes cousines sont toujours là avec nous.
Au plus on a été 24 au moins, cette année, on a été 13 (mais les plus petits ne sont pas à table avec nous). 

Cette réunion se tient tous les deux ans chez maman (bah ouais les autres années on va tous chez nos beaux parents). 




Il y a plusieurs années on a décidé qu’on ne ferait plus de plat donc on se contente de l’apéro et d’une orgie d’entrées, du fromage (chez nous c’est sacré) et des desserts.

Cette année, comme d’hab après l’apéro on avait déjà plus faim mais on ne peut résister au reste du menu : foie gras et pain d’épices maison, huîtres, escargots, saumon fumé, crevettes roses, un mega plateau de fromage, une salade d’endive et une salade verte et en dessert bûche glacée.

Bizarrement les petits se sont tous couchés relativement tôt cette année donc ils n’ont ouvert leur cadeau que le lendemain mais nous, les grands, on a tout ouvert à minuit avant de manger la bûche.

On a tous été super gâté et malgré le retard que j’avais pris j’ai pu offrir à chacun une boite de biscuit maison (dont je vous parlerai demain), on a tous passé une super soirée et c’était top.

Le lendemain on mange les reste de la veille en entrée et maman cuisine un super plat dont je n’ai pas vraiment profité parce qu’il fallait que je reprenne la route assez tôt pour ne pas avoir trop de monde ; j’ai laissé le Crapouillou chez papi et mamie pour la joie de tous non sans avoir au préalable monter les putain de Lego ramené par le Père Noël (Note à moi-même : fallait bien un retour de bâton après ce que j’avais fait subir à mon père)

Le vendredi départ chez mes beaux parents où j’ai passé le week-end avec l’Homme et les Poussins, on a bien mangé, bien bu on a encore été super gaté et mes boîtes de biscuit ont encore fait leur effet. Je n’ai malheureusement pas pu rester pour le gros repas prévu le dimanche soir car je travaillais le lundi et que le dernier train était à 21 heures. Ce n’est que partie remise pour l’année prochaine.

Moi j’adore Noël même si « intestinalement » parlant on met six mois à s’en remettre !


Publicités

Le citron aime lires vos commentaires :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s