Vivre avec ses parents c’est l’enfer (ou pas)

Voilà quelques semaines que nous hébergeons mon père pour des raisons X ou Y qui nous sont propres.

Au départ la question ne s’est même pas posée, il était juste impensable que je le laisse à la rue. La vie n’a pas été tendre avec lui ni lui avec la sienne. On a pas toujours été d’accord depuis que je suis adulte mais j’aime mon père.

Donc disais-je nous cohabitons, colocationnons… On peu utiliser tous les termes qu’on veut, la finalité est la même mon père vit chez nous !


Je dresserai donc la liste des inconvénients :

  • Plus de nudisme pour aller de la chambre au pipiroom le matin, ça tombe bien maman m’a acheté de jolis pyjamas pour mon anniv ;
  • Plus de mains baladeuses avec l’Homme, heureusement reste les sextos ;
  • Activités pour adultes dans un silence relatif en essayant de pas faire grincer le lit (peine perdue) ;
  • Prévoir pour 4 au lieu de 3 tous les soirs et pour 7 pendant les vacances ;
  • Il regarde toutes les séries pourries possibles et inimaginables qu’il a vu, revu et rerevu.

Il y en surement d’autres qui feraient bondir tout un chacun mais dont je m’accommode parce que la liste des avantages est bien plus longue :

  • Crapouillou voit son grand-père tous les jours ce qui était loin d’être le cas avant vu que mon père habitait au fin fond de nul part ! ;
  • Papi va chercher le petit à l’école tous les jours à 15h45 donc plus de centre (vive les économies) et surtout compte tenu des nouveaux rythmes scolaires Crapouillou est crevé et s’est endormi plus d’une fois entre le goûter et le moment où je rentre ;
  • Papi est maniaque donc, le repassage est fait (il s’accorde des jours de repos le WE quand même) et l’aspi passé deux fois par semaine ;
  • Papi fait toutes les courses, on se ferait engueuler si on tentait de le faire et je dois l’admettre ça nous permet de payer nos dettes plus rapidement ;
  • Papi bricole tout et n’importe quoi même les jeux chiants du Crapouillou que j’ai pas envie de monter ;
  • Je suis contente de profiter de mon père selon mes règles et non plus le contraire quand je vivais chez lui ado ;
  • Il a quand même hâte de trouver une maison dans sa campagne pour pouvoir être de nouveau chez lui !
Et j’en oubli surement.

Je pense que la situation durera jusqu’à la fin de l’année scolaire mais pas plus. J’aime mon père, Crapouillou est ravi de profiter de son papi mais on a tous besoin de se retrouver chez soi sans contrainte. 

C’est aussi pour ça qu’on part de chez ses parents et que nos parents sont contents de nous voir partir : avoir la paix !
 
Manquerai plus que le Crapouillou soit un Tanguy…
Publicités

Le citron aime lires vos commentaires :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s