53 articles en 2015 – Semaine 42 – Les mots que je préfère

Je suis une adoratrice de la lecture et de la langue française dans son ensemble. Certains mots associés à d’autres créent des sentiments, des émotions que le lecteur (ou l’assistance s’il s’agit de théâtre ou de conte) ne s’attendait à vivre.

Certains mots ont plus de poids que d’autres dans nos vies et ils sont souvent différents d’une personne à l’autre même si on en retrouve certains commun à tous, alors bien sure ceux-là seront surement traités en quantités sur les blogs qui participent au projet mais peut-on vraiment faire l’impasse sur Amour, Tolérance, Joie… ?
Moi je le ferai car même si je les trouve bien utiles et important, il en est d’autres qui résonnent en moi comme une pulsation supplémentaire de mon cœur.

Maman/Papa

Souvent les premiers mots que nous prononçons à l’aube de notre vie et que nous avons la chance (pour certains d’entre nous) de pouvoir dire pendant de longues années. 
Je ne vous rabâcherai pas ici tout ce que m’inspire mes parents comme j’ai pu le faire ici et ici mais vous parlerai au contraire de ce que cela provoque en moi quand c’est mon Crapouillou qui le dit.
La première fois, c’est horrible mais, je ne m’en rappelle pas. Mais je doute que ce fut une réussite car bon faut pas se leurrer papa c’est quand même plus simple à dire et nous les mamans on se fait arnaquer de quelques semaines où il n’y en a que pour papa même si c’est de nous que parle notre bébé.
Il faut aussi faire abstraction des « mamaaaaaaan » à 2h du mat’, des « maman, maman, maman, maman… » jusqu’à ce qu’on réponde alors qu’on est occupée, des « mamamamaman » sanglotant et tous leurs autres potes pas cool mais qui font partis de nous et ne garder que les maman soufflés dans le cou pendant un câlin, les « maman, encore un câlin » et surtout les « maman je t’aime ».
Tous ceux là je les garde, les enferme dans mon cœur et me les ressortirai quand j’aurai droit (dans 10 ans) aux « maman tu me soûles » ou « maman c’est bon là, lasse moi tranquille » !

Amitié

C’est un sentiment à mes yeux grandement galvaudé par les réseaux sociaux. Car on a beau avoir des centaines de followers, des likes à ne plus savoir qu’en faire, au fond l’amitié est celle qui se construit au quotidien, même virtuelle, l’amitié a besoin de se nourrir de hauts et de bas (comme l’Amour qui lui ressemble beaucoup), de sollicitude et de toutes ces petites choses qui du coup n’appartiendront qu’à vous.
Je fais une grande différence entre les amis et les copains. Les copains sont des connaissances réelles ou virtuelles qu’on apprécie énormément, dont on partage les opinions, les points de vue mais à qui on ne pense pas forcément dans nos actions du quotidien.
Les amis sont la familles qu’on se construit en dehors des liens du sang. Ce sont ceux auxquels on pense quotidiennement même si on a pas forcément le temps ou la possibilité de se voir/s’appeler très souvent.
Alors oui l’amitié ça va, ça vient au gré des études, du boulot et parfois des déménagements mais je pense être une amie sincère pour ceux qui sont les miens. Je n’oublie pas mon amie du collège qui vit des moments difficiles en ce moment même si nous nous sommes éloignées avec le temps. Ma meilleure amie est genre l’exacte opposée de moi dans tous les domaines que l’on puisse imaginer mais nous nous reconnaissons l’une en l’autre et je n’imagine pas ma vie sans elle. Mon meilleur ami partage depuis trois ans ma vie au quotidien même si pendant plus de dix ans nous ne nous sommes suivis que de loin en loin on a toujours été là l’un pour l’autre.
Je n’oublie pas mes amies virtuelles auxquelles je pense bien souvent quand je fais tel ou tel chose. J’aimerai tant vous rencontrer IRL et me faire une idée (concrète) du bien fondé de mon amitié à votre égard, car on le sait, derrière un écran, on est qui on veut.


Je pense que ces deux mots régissent ma vie de bien des façons et comme je ne veux pas tomber dans le pathos avec Amour je vais m’arrêter là. 

Mais je ne peux vous quitter sans vous offrir quelques Jacquounettes (expression rigolote inventée par ma sœur à propos des conneries que sort régulièrement le chéri de notre maman) :
  • Suspect (à lire en détachant les syllabes) c’est dégueulasse comme mot ;
  • Manger épicé, en même temps c’est dégueulasse ;
  • Concupiscent (à lire en détachant les syllabes) le mec devait être bourré quand il a créé ce mot…
Et nous avons un petit florilège concernant les joueurs de foot de 98, y en a surement des nouveaux mais comme je ne vis plus avec eux j’ai pas eu la mise à jour lol :
  • Dugarry au lait/de veau /coré…
  • Thuram, donc t’avance
  • Trézéguet luron ;
  • Ronaldo ré mi fa sol… 

Et vous mes petits zestes, quel est votre mot préféré ?
Publicités

5 réflexions sur “53 articles en 2015 – Semaine 42 – Les mots que je préfère

Le citron aime lires vos commentaires :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s