Un défi ou un écrit #4 – Savoir pardonner – Un écrit

Bannière-copie

Cette semaine, Ago nous a très justement fait remarqué que plutôt que de parler de la mise en oeuvre des défis que nous réalisions nous devrions plutôt faire le bilan de ce que cela nous a apporté. Donc, j’inverse donc le sens de mes publications et soumet l’écrit ce lundi et le défi sera le vendredi.
Je suppose que ça ne change rien pour vous, l’essentiel étant d’avoir de la lecture.

Le sujet de la semaine :

uuu

Vaste sujet s’il en est mais pour coller au thème de la semaine  » Savoir pardonner  » le sujet est assez cadré finalement.

J’adresse un message personnel à tous les adolescents que j’ai côtoyés et qui m’ont traité de grosse, sachez que je vous pardonne de m’avoir pousser à faire des régimes à répétition qui au final m’ont fait bien plus obèse que je ne l’étais.

J’adresse un message personnel à tous les coups d’un soir qui n’ont vu en moi que la fille facile, un peu boulotte, qui ne pouvait donc que dire oui à vos avances que vous cachiez surement, honteux, à vos amis.

J’adresse un message personnel à toutes ces personnes qui me jugent au premier regard. Sachez que le gras n’est pas contagieux et que mon sourire est bienveillant et ne cache nullement une quelconque envie face à votre 36 fillette.

J’adresse un message personnel à feue ma grand-mère paternelle (que j’adorais malgré tout) qui n’a eu de cesse de me comparer à ma cousine de 11 mois mon aînée – blonde les yeux bleus, mince et sportive – moi qui ressemble tellement à ma mère avec mes kilos en trop (enfin pas si tant à l’époque), mes hanches larges et mes seins proéminents dès 13 ans.

Je vous pardonne parce que je suis en paix avec moi-même, que je suis heureuse, que j’aime et suis aimée. Je vous ai haïs, aimé, détesté, insulté, adulé, encensé, aujourd’hui tout cela m’indiffère.

J’adresse un message personnel à mon fils qui je le sais ne manquera pas d’être moqué à cause du physique de sa mère. Sache mon Loulou que la haine est souvent nourri de l’envie et que moi je suis heureuse comme ça et je serai toujours là pour t’aider à trouver les mots justes pour te défendre sans en arriver aux mains. Je te pardonne d’avance des mots durs que tu auras forcément à mon encontre de souffrir d’une situation que je t’impose.

J’adresse un message personnel à MonsieurEx et Monsieur6tron qui ont su et savent m’aimer pour ce que je suis, qui sont aller au-delà de tout ce que cache mon sourire et mes couches de gras. « Les hommes préfèrent les grosses », j’ai longtemps espéré que ce soit vrai et aujourd’hui je peux le dire chacune à son chacun quelque part qu’on soit jaune, vert ou bleu, mince, gros, ou autre et que de toute façon on est toujours le con de quelqu’un.

Publicités

Une réflexion sur “Un défi ou un écrit #4 – Savoir pardonner – Un écrit

Le citron aime lires vos commentaires :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s