Un Noël sans toi…

Je pense d’abord à tous ceux qui ont perdus un être cher cette année et dont ce sera le premier Noël sans cette personne aimée. Il y a aussi ceux qui n’ont pas ou plus de famille et ceux encore qui n’ont pas la chance d’avoir un toit sur la tête et qui comme chaque soir lutteront contre le froid plutôt que de se réchauffer le coeur et l’âme…

Et enfin il y a moi…
Quatre mois que le clash a eu lieu et l’incompréhension entre nous demeure.

Oui j’ai été audieuse mais sans prononcer les mots d’excuses appropriés il me semble que reconnaitre mes fautes quelques heures après était une forme d’excuse. Ne dit-on pas « faute avouée à moitié pardonnée » ; mais il semble que cela ne suffise pas, plus.

Oui je suis capricieuse, exigeante, quelque fois intolérante. Je suis une maman très stricte car étrangement je n’accepterai pas le tiers du quart de ce que je TE fais subire de la part du Crapaud.

Je vis avec un homme qui me rend heureuse et m’aime pour ce que je suis, me soutiens dans toutes mes lubies mais tu ne l’apprécies pas. J’ai tenté d’oublier les mots durs que tu as eu à son encontre quand je me suis mise avec lui. Mais tes mots les plus récents ont tout fait remonter à la surface et pas pour le meilleur.

Tu n’apprécies pas ses enfants car tu ne les connais pas mais ce sont des enfants, ils ont juste besoin d’être aimés rien de plus.

Nous ne faisons pas de différence avec NOS enfants. Nous sommes aussi exigeants avec tous. Bien sure nous sommes plus proche de nos enfants respectifs, c’est humains, mais nous sommes une famille : nous pensons 6 pas 2 + 4 ! 

Tu ne sais rien de notre quotidien et pourtant tu juges sur ce que tu peux voir de nous sur une semaine par an !

Tu fais beaucoup pour tes enfants et tes petits enfants et pour cela tu penses avoir un droit de regard sur notre façon de faire. Mais nous sommes adultes et nous faisons bien ce que nous voulons avec nos enfants. 

Je n’ai pas voulu le verbaliser et pourtant je ne peux m’empêcher de faire un parallèle avec ce que tu m’as toujours dit de la façon dont tu avais été « accueilli » par ma grand-mère paternelle : le rejet pur et simple de la pièce rapportée et de ses « bagages »…

Je ne suis pas complète sans toi mais je ne pourrai jamais accepter que tu rejettes ma famille et que tu juges en permanence ma façon de faire. Et même si nous venions à faire un compromis jamais plus je ne reviendrai chez vous car je ne tolère pas que ma famille ne soit pas acceptée. Et puis ton organisation quasi militaire me rend dingue, même quand on est beaucoup on peut faire les choses « à la va comme je te pousse » suffit juste de lâcher prise.

Alors voilà mon premier Noël sans toi sera amer et encore plein de ressentiments mais fort heureusement nous serons entourés de personnes qui nous acceptent sans restriction car ce qui compte au final c’est mon bonheur.

Je pense que tu es heureuse et ça me suffit !

Ce soir tu seras entourée de toute la famille même de ceux qui ne seront pas là pour toi/vous mais parce que tu fais partie du lot mais tu préfères faire comme si et ça me rend folle mais ça non plus je ne peux pas le dire…

J’ai bien conscience de jeter un pavé dans la marre ou de pisser dans un violon selon du coté où l’on se place mais au fond je dis bien ce que je veux, comme toujours !

Joyeux Noël Maman et même si tu en doutes je t’aime car un jour, il y a longtemps, nous étions proches et fusionnelles, peut-être trop ! 

C’est pas toujours facile de devenir adulte…

Publicités

3 réflexions sur “Un Noël sans toi…

  1. Quel joli texte pour ce 24 décembre adressé à ta maman, plein de douceur, de vérité et de tristesse ! Mais aussi beaucoup de sagesse, une belle représentation de toi, toute à ton honneur !
    Revenir à petits pas et faire preuve d’humilité auprès d’un être cher et de surcroît auprès de sa maman, quelle jolie preuve d’amour et de sagesse tu ferais là !
    Bisous et joyeux Noël, ton oncle qui pense à toi !
    Patrice

    Aimé par 1 personne

Le citron aime lires vos commentaires :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s